Affaire Kerviel-Société Générale : la justice sous influence ?

Le 24 janvier 2008, la Société générale accuse son trader Jérôme Kerviel, 31 ans, de lui avoir fait perdre 4,9 milliards d'euros, à l'insu de sa hiérarchie, et d'avoir fraudé pour cacher ses activités. Alors que le monde est secoué par la crise des subprimes qui menace l’ensemble du système financier international, la nouvelle fait l’effet d’une bombe. Dans ce qui va devenir l’"affaire Kerviel", la Société générale a toujours prétendu être la victime. En 2012, la justice lui a d’abord donné raison et a condamné l’ancien trader à cinq ans de prison dont trois ferme et 4,9 milliards d’euros de dommages et intérêts.

Un film de Stenka Quillet

Montage de Olivier Ferraro

Diffusé le 21 mars 2017

Pièces à convictions, France 3, 52'