scandale à monaco : 
les révélations d'un juge

Un document de Pascal Henry

Montage de Vincent Liger

Diffusé le 10 juin 2020

Pièces à conviction, France 3, 52'

C’est un témoignage exceptionnel. Un juge d’instruction français, Edouard Levrault, révèle ce qu’il a vécu entre 2016 et 2019 lorsqu’il était en poste à Monaco. Il raconte comment il a tiré peu à peu les fils de plusieurs affaires politico-financières qui ont ébranlé la principauté. Avant d’être lui-même brutalement « remercié ».

 

Tout commence en 2016 par une simple procédure d’atteinte à la vie privée. Le juge fait procéder à l’analyse du contenu d’un téléphone portable. Il en extrait des milliers de SMS qui révèlent en détail la proximité entre un milliardaire russe, Dmitri Rybolovlev, et plusieurs hiérarques du pouvoir monégasque.

 

Il ouvre une enquête pour corruption, il lance des perquisitions chez des ministres et d’ex-ministres, il auditionne les principaux chefs de la police de Monaco, il saisit les comptes de la Croix-Rouge monégasque, l'une des institutions les plus prestigieuses du Rocher, dont le prince est le président. En quelques mois, un procureur général démissionne, un commissaire de police est déplacé, le ministre de la Justice doit prendre soudainement sa retraite. Mais à l’été 2019, le juge n’est pas renouvelé à son poste, laissant derrière lui une principauté ébranlée.

 

Pour "Pièces à conviction", Edouard Levrault fait le récit de ses trois années d’enquête. Il raconte les manœuvres auxquelles il a été confronté. Grâce à ce témoignage, ce film brosse un tableau inédit des réseaux du pouvoir et de l'argent à Monaco.