Pensions alimentaires
La traque des mauvais payeurs

Un reportage de Elvire Berahya-Lazarus
Montage de Aymeric Guillot et Gulian Le Tallec
Diffusé le 3 novembre 2022
France 2, Envoyé spécial, 26'

Un parent divorcé sur 3 ne reçoit pas la pension alimentaire auquel il a droit suite à un jugement de divorce. Cela représente en moyenne 190 euros par enfant. Dans 9 cas sur 10, les victimes de ces impayés, près de 300 000 personnes, sont des femmes. Avec des conséquences souvent dramatiques.

Pour lutter contre ces dérives le gouvernement a mis en place dans certaines régions des ARIPA, des Agence de Recouvrement des Impayés de Pensions Alimentaires, qui dépendent des Caisses d’Allocations Familiales. Les parents en détresse peuvent faire appel à leurs services pour tenter de récupérer leur dû auprès de l’ex-conjoint réfractaire. Armés d’un téléphone et d’un large accès à des fichiers les employés de la CAF mènent de quasi enquêtes policières pour retrouver les mauvais payeurs et les contraindre à honorer leurs engagements. D'autres victimes préfèrent confier leur dossier à des huissiers de justice.

Moyens, méthodes, résultats, nous avons mené l’enquête avec ces chasseurs de pensions et accompagné le cheminement de plusieurs femmes en difficulté dans la région de Toulouse. Audrey, 5 enfants, attend depuis des mois le versement de sa pension, et relance son ex-mari à coup de courriers recommandés qu'il ne va jamais chercher. Une autre n'a presque jamais rien reçu pour ses 3 enfants. 7 ans après son divorce l’ex-mari lui doit 90 000 euros d'impayés.